GRAND-PRIX USA

 

GP des Etats-Unis de MotoCross

 

 

 

 

 

Et tout devient possible ! 

Cette lettre ouverte sera peut être source d’inspiration aux promoteurs, organisateurs, annonceurs, décideurs de motocross mondial des deux côtés de l’Atlantique. 

 Le championnat américain de motocross est confronté à la concurrence du championnat supercross, la mise en avant de ses épreuves et de son championnat dans la continuité du championnat supercross souffre de l’exposition médiatique et de la notoriété du supercross. Depuis plusieurs années certains pilotes optent pour une saison essentiellement supercross…D’autres choisissent cette période pour faire un break avant le testing  et la reprise progressive des entrainements afin d’être près pour la compétition la saison suivante qui commence dès le premier week-end  de janvier. 

L’évolution du cross américain est irrésistible, la technique acquise pour le supercross associée au physique indispensable pour le motocross, le tout dans une concurrence impitoyable donnent à ces pilotes toutes les qualités pour être les meilleurs pilotes aux mondes. 

Les championnats du monde de la « vieille Europe » n’ont rien à envier au cross US, un championnat traversant toute l’Europe et quelques épreuves hors Europe offrent la légitimité du titre de champion du monde au pilote remportant ce championnat, et le niveau général des championnats américains et du championnat du monde est comparable.  

 Cependant depuis quelques années, le championnat du monde est en perte de vitesse, le coût financier pour organiser une épreuve est tel, que de moins en moins de motocross tentent l’aventure. Et les GP hors Europe sont  organiser dans des pays ou l’état met l’argent sur la table, mais sans projet de développement de motocross… Il y aurait beaucoup à dire sur ce championnat du monde, la suppression de réelles qualifications, un nombre de plus en plus faible de participant, et des pilotes en devenir qui partent aux USA, plutôt que de tenter d’étoffer leur palmarès en GP,  de même l’organisation des épreuves, les règlements. 

Mettre en avant un problème essentiel pour une légitimité incontestable du championnat du monde, tout en préservant et même donner un nouvel élan au championnat américain de motocross, la renaissance du Grand-Prix des Etats-Unis. 

Quelle aberration que de passer à coté d’une épreuve réunissant au moins une fois dans l’année l’élite des deux plus grands championnats de motocross. 

Cette épreuve est indispensable, elle doit être unique et devenir le plus grand évènement de motocross en course individuelle officielle dans l’année. 

Depuis Bob Hannah dans la série TRANS-AMA contre Roger DeCoster,  la confrontation « Europe/Etats-Unis »  offrait toujours une confrontation exceptionnelle, un rendez vous incontournable qui dans le passé nous ont offert bon nombre de Grand-Prix US. 

Alors que se passe t il, pourquoi l’absence d’un GP des Etats-Unis ?

 -         Côté US la saison surchargée des pilotes « AMA » avec le supercross, et ensuite le motocross, n’offre plus la place à une épreuve supplémentaire, qui n’apporterait rien sur le plan sportif, que le public américain ignore, sans  compensation financière, aussi prendre des risques en cas de blessure les objectifs de débuts de saisons seraient abandonnés …

 -         Coté européen, la traversée de l’Atlantique présentait un coût financier, mais au regard des GP au Qatar, au Brésil, au Mexique, ou en Thaïlande, voire comme annoncé en Australie dans le futur, on comprend que le cout financier n’est plus vraiment un argument pour un GP des Etats unis d’autant qu’il pourrait être groupé avec un second ….

 Les Etats-Unis c’est la nation du MotoCross et supercross. Elle offre depuis 30 ans les plus grands pilotes, véritables stars mondiales qui hélas, frustration suprême, ne sont confrontées aux pilotes dit « européens » uniquement à l’occasion du MotoCross des nations, qui reste une course particulière ou l’intérêt de l’équipe passe avant celui du pilote, si les meilleurs pilotes américains ne participaient plus à cette épreuve, cela signerait l’arrêt de mort de l’épreuve, comme c’est le cas aujourd’hui pour le Grand prix des Etats-Unis. Brad Lackey aujourd’hui ne viendrait pas faire les GP, déjà que les tops français ne font plus le championnat de France, c’est inutile de laisser croire et d’espérer de voir en GP VILLOPOTO, DUNGEY ou STEWART.

  Les principales raisons d’un échec du dernier Grand Prix des Etats-Unis :

  -         1) Saison surchargée des pilotes locaux, depuis l’importance donnée au championnat de supercross, suivi du championnat de motocross.

 -         2) L’objectif d’un pilote américain, c’est le championnat de supercross, et ensuite le championnat américain de MotoCross.

 -         3) Les pilotes américains n’ont pas à prendre de risque sur une course de haut niveau, une blessure pouvant compromettre leurs objectifs initiaux.

 -         4) Le système des GP n’offre pas une séduction financière pour faire venir un team ou une équipe sur une course.

 -         5) Conséquence échec de fréquentation, le public américain s’intéresse aux championnats américains, pas à un Grand Prix sans leurs pilotes locaux.

 -         6) Conséquence le Grand des Etats-Unis devient un Grand Prix banal, qui n’a pas le soutien financier comme d’autres clubs par le pays et le risque financier ne donne pas l’envie à un organisateur de tenter l’aventure du mondial…

 -         7) concurrence entre les deux grands championnats que sont les championnats du monde et les championnats nationaux américains.

 -         8a) choix de la date du Grand prix

 -         9) concurrence des sponsors

  Pour moi il y a une solution….Une seule ?  

  Ma proposition

 

 C’est de jumeler le GP des Etats-Unis avec une épreuve outdoor du calendrier MX US, et pour donner encore davantage d’envergure, que ce Grand-Prix soit l’ouverture du championnat US Outdoor !

  -         Imaginons des vrais qualifs suivant une équité sportive totale, maxi 20 pilotes qualifiés « européens »  + 20 pilotes qualifiés « américains »,  dans les deux catégories, l’épreuve disputée deviendra alors unique et le top US ainsi que le gratin mondial chaque année s’affrontera pour la seule épreuve officielle individuelle au calendrier du motocross.

 -         Tous les pilotes feront la manche pour eux…exemple : Cairoli fait 1 et 2, il  marque 47 points en mondial, mais également en outdoor US, de même Villopoto fait 2 et 1 il marque 47 points en mondial et bien entendu dans le championnat US.

 -         Je pense que la diffusion en direct à la TV proposée par le promoteur LUONGO serait à la hauteur des retours espérés du promoteur américain.

 -         L’investissement financier ne s’additionnera pas, et au contraire se divisera par deux. Les pilotes seront hyper motivés pour cette course avec le label GP des Etats-Unis qui traditionnellement deviendrait l’ouverture du championnat américain. Sur le plan technique, les manches réduites en GP sont alignées sur le championnat US, et le carburant idem, et l’intérêt sportif est énorme cette course sera l’évènement motocross de l’année.

 -         Le président dela FIMdoit contacter l’AMA, fédération affiliée àla FIM, l’autorité devrait convaincre tout le monde avec cette formule gagnant gagnant, les deux promoteurs des boissons énergétiques auront des retombées identiques dans le monde via la retransmission TV.

 -         Et si cela ne suffit pas ajoutons un second GP des Etats Unis la semaine suivante dans les même conditions, ainsi la tournée US, nous rappellera, ce qui existait dans le passé avec la tournée GP Etats-Unis et GP Canada …

 Monsieur le président dela FIM, Monsieur le responsable du motocross mondial, Monsieur le responsable de l’AMA, Monsieur le promoteur du championnat du monde, Monsieur le promoteur du championnat outdoor de motocross US, mettez vous autour de la table et offrez nous ce Grand-Prix de rêve dès 2015 !

  Solutions avec ma proposition :

  -         1) Saison surchargée des pilotes locaux, depuis l’importance donnée au championnat de supercross, suivi du championnat de motocross.

 Ma proposition n’impose pas d’épreuves supplémentaires.

  -         2) L’objectif d’un pilote américain, après le championnat de supercross, c’est  ensuite le championnat américain de MotoCross.

  Ma proposition conforte les objectifs des pilotes et des teams.

  -         3) Les pilotes américains n’ont pas à prendre de risque sur une course de haut niveau, une blessure pouvant compromettre leurs objectifs initiaux.

 Ma proposition est en accord total avec les objectifs des pilotes et des teams.

  -         4) Le système des GP n’offre pas une séduction financière pour faire venir un team ou une équipe sur une course.

 Ma proposition est d’ajouter les gains de l’outdoor et du GP, donc davantage d’argent à gagner pour les pilotes et les teams.

  -         5) Conséquence échec de fréquentation, le public américain s’intéresse aux championnats américains, pas à un Grand Prix sans leurs pilotes locaux.

 Ma proposition donnera une telle importance que le public répondra présent outre le championnat la fibre nationale américaine ajoutera de l’engouement populaire.

  -         6) Conséquence le Grand des Etats-Unis devient un Grand Prix banal, qui n’a pas le soutien financier comme d’autres clubs par le pays et le risque financier ne donnent pas l’envie à un organisateur de tenter l’aventure du mondial…

 Ma proposition donnera du prestige à l’épreuve et d’autres organisateurs souhaiteront organiser un GP des Etats-Unis !

  -         7) concurrence entre les deux grands championnats que sont les championnats du monde et les championnats nationaux américains.

 Ma proposition à l’avantage d’unifier les intérets des deux championnats, d’offrir le double de prestiges et gains tout en divisant par deux le coût des annonceurs et organisateurs.

  -         8a) choix de la date du Grand prix

 Ma proposition privilégie de l’associer à l’ouverture du championnat AMA soit en mai.

  -         9) concurrence des sponsors

 Ma proposition donnant une couverture médiatique exceptionnelle sur le monde, les sponsors en concurrences y trouveront un intérêt en divisant par deux sur cette épreuve l’argent distribué lorsqu’ils sont seuls, gagnant gagnant.

 Enfin pour rêver ….Voici à quoi ressemblerait la liste des inscrits pour les qualifications du GP des Etats-Unis 201… Que du bonheur avec 40 pilotes une grille pleine à craquer pour le plus grand évènement de motocross au monde !

 

MX U.S. GP – Free Practice MXGP – 450cc motocross 

 

Nr Rider Nat.

1

Villopoto Ryan USA

3

Tomac Eli USA

3E

Leok, Tanel EST

5

Dungey Ryan USA

7

Stewart James USA

9

Tedesco Ivan USA

10

Brayton Justin USA

12

Nagl, Maximilian GER

15

Wilson dean GBR

19

Philippaerts, David ITA

20

Tickle Broc USA

21

Paulin, Gautier FRA

22

Reed Chad AUS

22E

Strijbos, Kevin BEL

23

Hahn Will USA

24

Simpson, Shaun GBR

25

Desalle, Clement BEL

27

Wey Nicholas USA

28 

Rattray Tyla AFS

29

Short Andrew USA

33

Grant Josh USA

34

Roelants, Joel BEL

39

Guarneri David ITA

40

Peick Weston USA

45

Nicholls, Jake GBR

51

Barcia Justin USA

89

Van Horebeek, Jeremy BEL

41

Canard Trey USA

44

Goerke matthew USA

47

Waters, Todd AUS

75

Hill Joss USA

91

Karro, Matiss LAT

94

Roczen Ken GER

100

Searle Tommy GBR

121

Boog, Xavier FRA

183

Frossard, Steven FRA

222

Cairoli, Antonio ITA

777

Bobryshev, Evgeny RUS

800

Alessi Mike USA

999

Goncalves RUI POR

  

 MX U.S. GP – Free Practice MX2 – 250cc lites 

 

Nr

Rider Nat.

4

Baggett Blake USA

8

Lupino Alessandro ITA

16

Osborne Zach USA

17E

Butron José ESP

17

Anderson Jason USA

21

Seely Cole USA

23

Charlier Christophe FRA

25 

Musquin Marvin FRA

26

Styke Luke AUS

30

Cunninghal Kyle USA

31

Davalos Martin USA

32

Bogle Justin USA

33

Lieber Julien BEL

34

Stewart Malcolm USA

35

Hill Justin USA

36

Wharton Blake USA

37

Webb Cooper USA

42

Frise Vince USA

46

Cianciarulo Adam USA

50

Nelson Jessy USA

52

Thompson Cole USA

56

Decotis James USA

59

Tonkov Aleksandr RUS

64

Covington Thomas USA

78

Lemoine Matthew USA

84

Herlings Jeffrey NED

87

Mcelrath Shane USA

91

Seewer jeremy SUI

92

Guillod Valentin SUI

99

Anstie Max GBR

111

Ferris Dean AUS

119

Pocock Mel GBR

122

Ferrandis Dylan FRA

141

Desprey Maxime FRA

195

Roberts Justs LAT

200

Tonus Arnaud SUI

243

Gajser Tim SLO

259

Coldenhoff Glen NED

461

Febvre Romain FRA

911

Tixier Jordi FRA

 

Alors Messieurs tout devient possible ?

 

                                                                                 Gilou